Amouriner

Amouriner est un récit en treize chapitres et trois voix principales : celle du narrateur qui découvre, à l’occasion de la mort d’un proche, une correspondance, et celles des deux protagonistes de ce « discours amoureux »… Un hors-d’œuvre, un épilogue et onze sections de ces voix virtuelles situées dans un contexte qui les met en relation avec des personnes réelles dans le présent de leur empreinte.

La banalité de la situation – une liaison passionnelle articulée avec le classique thème « d’éros et thanatos » – est perturbée par l’ambiguïté du genre des protagonistes, par une sorte de sous texte à l’allure de théorie artistique et par le télescopage de cette « histoire » avec celle du narrateur en position de « tiers exclus ». Si le texte s’achève dans une manière de catastrophe, il n’en est pas moins inspiré par ce même « pays des merveilles » qu’Alice nous fait apercevoir.

Je veux être mené là où toute écriture commence, dans la sauvagerie, la vitesse et le vertige de l’enfance. Ce que j’aime dans l’amour, c’est aimer.

 


 

amouriner

20. décembre 2012 par Mathevet Frédéric
Catégories: Documents, Rayonnement | Tags: | Commentaires fermés sur Amouriner